Logo European Social Label

by
European Social Label Institute

Version Française English version coming soon !
Photo1
Photo2
Photo3
Photo4

un label de référence

Un label simple et rapide qui reflète concrêtement l'opinion des salariés au prix le plus juste.

European Social Label

un label éthique

Un institut et une association sont les garants de l'indépendance et des critères de la labellisation. L'association est divisée en deux organes consultatifs :

  • Un Comité Scientifique et Déontologique
  • Un Conseil d'Orientation

un label ouvert

La démarche de labellisation est accessible à toutes les organisations, quels que soient :

  • Le secteur d'activité
  • Le nombre de collaborateurs
  • La zone géographique (Europe)
We Feel Good

La charte du Label social

Notre charte déontologique rigoureuse garantit l'anonymat des réponses et la juste retranscription des résultats.

  1. La méthodologie de collecte de l'opinion des salariés, de calcul et de restitution des résultats vise à préserver strictement l'anonymat des personnes ayant répondu à l'enquête.
  2. La participation des salariés à l'enquête est fondée sur le volontariat. Toute organisation qui ne respecterait pas cet engagement s'exposerait à un refus de lui attribuer le label.
  3. La structure candidate à la labellisation s'engage à fournir à notre partenaire spécialisé dans le vote sécurisé sur Internet un état complet du personnel employé depuis au minimum 3 mois (et toujours présent à la date de la demande de labellisation) figurant dans son livre de paye ainsi que l'adresse mail à laquelle chacun des salariés pourra être joint. C'est à partir de cette adresse mail que chaque salarié pourra pourra se connecter au site sur lequel il lui sera possible de répondre à l'enquête. La structure postulante s'interdit par avance toute pression sur les salariés en vue d'orienter les résultats.
  4. Les résultats sont traités par l'organisme certificateur et communiqués à l'organisation sollicitant le label. La réponse peut être soit positive (label accordé), soit négative (label refusé). Quelle que soit la réponse, l'organisme certificateur remet à la direction de l'organisation, dans un délai raisonnable, un état des différents points ayant motivé sa décision.
  5. L'attribution du label est fondée sur les résultats du sondage et relève d'une décision du Comité Scientifique et Déontologique de l'organisme certificateur. En cas de non attribution du label, la structure demeure libre de présenter à nouveau sa candidature après qu'elle ait remédié aux points négatifs ayant motivé ce refus.